Question délicate qui se pose à de nombreux développeurs qui manient le langage JavaScript : quel framework choisir ? Faut-il s’orienter vers les plus populaires d’entre eux ou donner leur chance à ceux qui ont un succès plus confidentiel mais croissant ? En fait, tout dépend de l’application web que vous voulez créer. Chaque framework JavaScript vous permettra d’aboutir à la création de cette appli. Mais certains d’entre eux seront plus indiqués et vous offriront une meilleure productivité. C’est aussi une question d’affinité personnelle au niveau de la prise en main du framework. Dans tous les cas, il vous faudra vous familiariser avec celui que vous allez choisir, consulter la documentation, suivre la communauté qui s’est développée autour de ce framework et qui participe à son évolution. Son appréhension ne sera pas innée et demandera un peu de pratique.

Comment choisir son framework JavaScript ?

Dans cet article, je n’ai donc pas la prétention de vous dire quel framework JavaScript vous devez choisir. Mon objectif est plutôt de vous présenter les principaux frameworks disponibles et vous indiquer pour quelles applications ils sont les plus performants, sans oublier les éventuels inconvénients qu’ils peuvent présenter.

Les 3 frameworks JavaScript les plus populaires en 2019

1. React

On ne présente plus React qui a été créé par Facebook en 2013. Cette bibliothèque JavaScript bénéfice donc d’un atout de poids en termes d’image et de confiance. En effet, savoir qu’un groupe comme Facebook est derrière ce framework rassure quant à la stabilité de la solution. De plus l’engouement autour de ce framework permet de trouver assez facilement des développeurs le maitrisant.

Sous licence libre, React évolue en permanence. C’est un avantage mais aussi un inconvénient. En effet, React propose de nombreuses possibilités aux développeurs. Peut-être trop ? Le but d’un framework est de donner une architecture aux développeurs. Avec React, ces derniers se retrouvent devant pas mal de choix à opérer. Malgré tout, le taux de satisfaction des utilisateurs de React est important. En effet, les nombreuses solutions offertes par React lui permettent de s’adapter aux besoins de la plupart des développeurs.

2. Angular

Angular est le framework JavaScript qui a été développé par Google. Là encore, un grand groupe se cache derrière cet outil, ce qui peut rassurer la communauté des développeurs. En parlant de communauté, celle d’Angular est très importante et surtout très active. Elle permet donc à ce framework d’être régulièrement mis à jour afin de s’adapter aux nouveaux besoins.

Il s’agit d’un framework JavaScript très complet et très performant à la condition de savoir correctement l’utiliser. Et c’est là le problème. En effet, Angular est assez complexe à prendre en main. Il vous faudra un peu de persévérance. Mais cela vaut le coup. Comme React, Angular propose de nombreuses fonctionnalités, ce qui en fait un framework Js générique qui peut convenir pour la majorité des applications.

3. Vue

Plus récent que les deux frameworks précités, Vue est également plus « léger » en termes de poids : il a donc moins d’impact sur la vitesse de chargement du site et s’intègre facilement dans tous vos projets web. C’est un point à prendre en compte lors du choix de son framework. Cela s’explique par le fait qu’il offre moins d’outils que React ou Angular. Son application est donc plus restreinte. Mais il reste suffisant pour la plupart des projets web. C’est également un bon choix pour commencer à se familiariser avec les frameworks JavaScript car il est plus simple à appréhender que les précédents.

Un autre atout majeur de Vue est qu’il permet d’utiliser des templates en html et propose des solutions moins contraignantes pour limiter la portée du CSS à un composant par exemple. En revanche, Vue bénéficie du support d’une communauté plus réduite que React ou Angular.

Les 3 frameworks JavaScript outsiders 2019

1. Meteor

La particularité de Meteor est de gérer aussi bien le front-end que le back-end. Cela signifie un seul et même langage commun pour le côté serveur et le côté client, ce qui présente des avantages non négligeables. Il peut être utilisé aussi bien pour des appli web que pour des appli mobiles ou des appli multi-plateformes.

Son champ d’application privilégié concerne les solutions qui nécessitent une mise à jour en temps réel sans rafraichissement de page. Il bénéficie aussi du soutien d’une grande communauté.

2. Ember

Ember est un framework JavaScript qui s’utilise côté client et permet de mettre en place des interfaces utilisateurs assez complexes. Il est d’ailleurs utilisé par Netflix et LinkedIn. Si vous souhaitez l’utiliser, il faudra tout de même passer par une étape assez laborieuse d’apprentissage et de formation pour pouvoir tirer vraiment tout le potentiel de ce framework. Mais le résultat en vaut le coup. Il est souvent comparé à Angular.

3. Polymer

Il s’agit d’une bibliothèque JavaScript également développée par Google, comme Angular. Mais ce framework est beaucoup plus léger et donc plus facile à intégrer dans son projet. En revanche, il offre beaucoup moins d’outils et de possibilités que les frameworks plus importants. Néanmoins, il reste une alternative intéressante pour ceux qui ont besoin d’un framework assez simple tout en bénéficiant du support d’un grand nom du web.

Conclusion

Choisir un framework revient à choisir une infrastructure particulière et à apprendre son mode de fonctionnement, son langage et sa logique pour pouvoir en tirer tous les avantages possibles. Certains sont plus légers et plus simples à appréhender. Ils peuvent suffire pour des applications basiques. D’autres sont plus complexes et nécessitent de se plonger dedans pour vraiment en cerner les subtilités. Mais une fois cela fait, leur potentiel peut exploser. Ou, au contraire, vous pouvez vous rendre compte que vous n’avez pas besoin de tout cela. Il n’y a pas de meilleur framework qu’un autre. Il faut juste s’y intéresser, les tester et trouver celui dans lequel on se sent le mieux pour coder et dont la logique correspond le plus à la nôtre.