On peut être un très bon écrivain ou un excellent journaliste de presse écrite sans savoir rédiger pour le web. La rédaction print (ou papier) et la rédaction web sont deux exercices distincts notamment à cause de la différence de support. Alors si de votre côté vous souhaitez vous lancer dans l’aventure et créer un blog pour votre entreprise, ces quelques conseils vous seront utiles. Sachez que le lecteur ne réagit pas de la même façon lorsqu’il consulte un site internet ou feuillette une revue papier. Il ne s’attend pas non plus à recevoir le même genre d’informations. Bref, rédiger pour le web, cela s’apprend et je vais essayer de vous donner quelques conseils qui me semblent primordiaux.

redaction web

Adapter sa manière de rédiger au format Web

On ne le répètera pas assez : on n’écrit pas pour le web comme on écrit pour une revue papier. Sur internet, le lecteur s’attend à recevoir une information claire et précise. Inutile de faire des phrases trop longues ou trop compliquées : il faut aller à l’essentiel. Plus vos phrases seront courtes plus elles auront de l’impact.
Les textes courts sont également à privilégier. Lorsqu’un internaute accède à votre page, c’est généralement suite à une recherche précise. Il attend donc une réponse à sa question et celle-ci doit arriver rapidement. C’est pourquoi il est important d’entrer dans le vif du sujet dès le début de votre texte et de ne pas vous perdre dans des écrits trop longs et trop compliqués. Pour l’écriture sur internet, il est fortement conseillé d’écrire en pyramide inversée (en clair, on commence l’article par la conclusion, et on détaille les points en dessous). Privilégiez le recours à des liens hypertextes pour approfondir certains points.
De plus, la majorité de vos lecteurs parcourront votre texte en diagonale. Il doit donc être aéré et entrecoupé de sous-titres clairs et précis. Mettre certaines expressions importantes en gras ou en italique attirera le regard et permettra de comprendre l’idée générale du texte.

Essayez de vous adresser directement à vos lecteurs, incitez-les à réagir en postant un commentaire et donnez leur de l’information qu’ils auront envie de partager sur leurs réseaux sociaux. Une question judicieuse en fin d’article est un bon moyen de lancer la conversation.

Gardez bien à l’esprit que tout ce que vous postez sur votre site ou blog doit peut servir à votre référencement naturel

Rédiger pour le Web, c’est aussi rédiger pour Google

Contrairement à un article pour une revue papier, un texte diffusé sur internet ne s’adresse pas qu’aux lecteurs. Il est important de ne pas oublier une autre cible : les robots des moteurs de recherche. C’est grâce à eux que vous développerez et fidéliserez vos lecteurs.
Pour eux, peu importe la présence de belles phrases aux tournures parfaites et aux envolées lyriques. Ce qu’ils recherchent, ce sont des expressions-clés judicieusement réparties au sein de votre texte. Avant de rédiger pour le web un article, il convient de déterminer quelle expression clé doit être mise en avant.

Comment bien choisir son expression clé :

  • C’est celle qui traduit le mieux le thème de votre texte
  • Elle est en conformité avec la ligne éditoriale de votre site
  • Elle vous permettra de travailler la longue traîne
  • Les internautes doivent la rechercher facilement sur Google

Cette expression clé doit se retrouver a minima dans votre titre, dans un sous-titre et dans la première phrase de votre article. (Je vous propose de découvrir plus tard un article dans lequel nous approfondirons les bases de l’optimisation onepage).
Enfin, pensez à un titre court et accrocheur : c’est lui qui apparaîtra dans les pages de résultats et qui devra donner envie à l’internaute de cliquer. On pourra désormais parler d’un texte optimisé !

Persistance de règles communes avec l’écrit papier

Sans revenir sur ce que j’ai écrit précédemment, il existe bien évidemment des règles communes à la rédaction web et print. L’orthographe et la syntaxe doivent être travaillées. Rien de pire qu’un texte rempli de fautes ou inintelligible. Vos lecteurs s’enfuiront rapidement. N’oubliez pas qu’un internaute n’accorde que très peu de temps à la lecture d’un article sur Internet. Si celui-ci est mal écrit, votre visiteur n’insistera pas et ira chercher ses informations ailleurs.

De votre côté, avez-vous d’autres règles que vous vous imposez pour rédiger vos textes ?

Notez cet article :